Amaigrissement

AMAIGRISSEMENT

Être en surpoids ou obèse signifie transporter un excès de poids qui peut avoir des conséquences négatives sur la santé : maladies cardiovasculaires (AVC, infarctus…), dues à une concentration plus importante de graisse dans le sang qui entraîne des dépôts ralentissant la circulation sanguine. Cela peut être source de douleur ou de problèmes, tels que varices, phlébites et jambes lourdes, diabète, arthrose (dégénérescence des articulations), cancers (de l’endomètre, du sein et du côlon).

 

L’évolution des habitudes en matière d’alimentation et d’exercice physique sont souvent des causes importantes de cette surcharge pondérale. Nous consommons trop de graisses saturées, des calories vides (c’est-à-dire des aliments énergiques, mais avec peu de nutriments tels que les vitamines et minéraux), trop de sucre ajouté, de viennoiseries, pas assez de glucides complexes, de fruits et légumes,… Nous ne pratiquons pas suffisamment d’activité physique…

 

Tous ces comportements conduisent inévitablement, avec le temps, au dépassement de nos capacités d’épuration, nous accumulons des toxines et dépassons nos capacités de métabolisation et d’élimination. L'organisme réagit par une accumulation de graisses, à des intoxications (stress, médications chimiques) ou à des encrassages (alimentation inadaptés en qualité). Par ailleurs, nous mettons en réserve tous ces composants, notamment dans nos cellules graisseuses qui se situent au niveau des cuisses, du ventre (poignet d’amour), et finalement, nous sommes en surpoids. Ce n’est pas seulement le poids que nous pesons qui importe, mais aussi l’endroit où se trouve le poids en excès. Les personnes ayant un excès de gras au niveau de l’abdomen courent un plus grand risque d’être atteintes d’une maladie cardiovasculaire et de diabète que celles dont l’excès de gras se situe sur les hanches.

 

Apporter des changements à notre mode de vie peut nous aider à perdre du poids et à ne pas le reprendre, et se traduire par une foule d’avantages pour votre santé, dont les principaux sont : diminution de la tension artérielle et meilleure gestion de l’hypertension, diminution des taux de triglycérides et de cholestérol total (des formes de gras dans le sang), amélioration de la fonction pulmonaire, maîtrise de la glycémie (sensibilité accrue à l’insuline), amélioration de la qualité de vie, meilleure humeur.

 

Pour toutes ces raisons, il est donc important de revenir à une alimentation équilibrée. Au moins 5 fruits et légumes par jour, de l’eau à volonté, limiter les produits sucrés, les matières grasses ajoutées…

 

Pour s’assurer la réussite de son programme d’amincissement, plusieurs facteurs importants ont été identifiés lors de différentes études. Pour la perte pondérale initiale, les facteurs de réussite sont : la confiance en soi, la participation à un programme de perte pondérale, le suivi d'un régime d'amaigrissement, le maintien d'une activité physique et l'établissement d'objectifs. Pour la perte de poids soutenue, il convient de rajouter à ces facteurs : le choix d’une stratégie d'adaptation positive, le maintien du contact avec ceux qui ont appuyé l'effort d'amaigrissement initial, les mesures de santé améliorées et l'adoption d'un style alimentaire « normal ».

 

Vouloir suivre un régime à répétition et vouloir perdre du poids immédiatement sont les deux principaux facteurs d’échec d’un régime. Pour maintenir une perte de poids à long terme, il faut des objectifs modérés et atteignables, traiter les troubles du comportement alimentaire et organiser un suivi motivationnel.

 

Une perte de poids de 5-10%, quelle que soit la méthode utilisée pour l’obtenir (activité physique, restriction calorique, traitement pharmacologique), suffit à améliorer la qualité de vie, les marqueurs biologiques et les paramètres cliniques. Les bénéfices de cette perte de poids se prolongent aussi longtemps qu’elle se maintient.

 

Les problèmes de poids et les phénomènes de yoyo sont aussi souvent liés aux phases émotionnelles que nous traversons tous dans notre existence. Savoir les identifier, travailler sur les déséquilibres qu'elles peuvent engendrer si elles ne sont pas prises en compte permet de réguler le travail de gestion de son poids et de conserver sa ligne sur le long terme. Chez INB Center nous avons l'habitude d'intégrer la gestion des émotions dans la plupart de nos approches esthétique et en particulier pour le suivi nutritionnel, la gestion du poids et l'entretien de sa silhouette.