Chute des cheveux

CHUTE DES CHEVEUX

L'alopécie désigne l'accélération de la chute des cheveux. Il peut s’agir d’une chute totale ou partielle. Ce problème concerne aussi bien les femmes que les hommes. Il augmente évidemment avec l’âge, même s’il n’est pas rare de voir des personnes de moins de 30 ans qui en souffrent. Chez les hommes, la calvitie évolue en moyenne sur 10 à 15 ans. Elle est beaucoup plus sévère quand son début est précoce.

Il existe différentes causes à la chute des cheveux, naturelles ou non :

 

  • Le changement de saison, notamment au début de l'automne, ces chutes saisonnières sont passagères (4 à 6 semaines), 2 à 4 fois supérieures à celles observées pendant le reste de l'année.
  • L’hérédité, cette alopécie dite androgénétique est le résultat d'un excès d'hormones mâles qui se forment à la racine des cheveux. Ces hormones épuisent le cheveu et provoquent sa chute.
  • Le déséquilibre hormonal, il touche principalement les femmes suite à une grossesse, un accouchement, la ménopause ou encore des problèmes thyroïdiens.
  • Les maladies du cuir chevelu, comme la pelade ou pseudo-pelade (perte de cheveux localisée), les teignes (champignons), l’effluvium (perte subite et diffuse) ou la trichotillomanie (TOC).
  • Enfin, les chocs émotionnels, la chimiothérapie ou les maladies infectieuses (grippe, mononucléose) peuvent aussi provoquer une alopécie.

 

Parmi les différentes méthodes et produits existants pour traiter et guérir la chute de cheveux on trouve : les compléments alimentaires, les shampoings, certains médicaments.

Traiter la chute des cheveux par la mésothérapie sans aiguille.

La mésothérapie sans aiguille donne des résultats très satisfaisants. Elle est principalement indiquée pour lutter contre les troubles temporaires, les alopécies saisonnières et carences en vitamines consécutives aux maladies, suite d'opérations. Elle est moins efficace en cas d’alopécie génétique mais elle permet de retarder très largement la chute.

 

Au bout de 3 ou 4 séances, on observe une diminution à la fois de la raréfaction et de la séborrhée mais aussi des démangeaisons. La qualité du cheveu s’améliore significativement au bout de 3 mois en moyenne. Plus le patient est jeune, plus l’amélioration est spectaculaire.

 

Des traitements d’entretien sont préconisés 1 à 2 fois par an. Il n'y a aucune contre-indication ni aucun effet secondaire à ce traitement.