Cellulite

CELLULITE

Scientifiquement, la cellulite est une adipose de l’hypoderme associée à un phénomène de rétention d’eau et à une fibrose péri-adipocytaire. Concrètement, cela signifie que les cellules graisseuses situées sous la peau augmentent en taille et en nombre occasionnant une accumulation d’eau dans le tissu graisseux et que cette graisse est compactée par la fibrose.

 

La cellulite donne à la peau une apparence « peau d’orange », jugée disgracieuse. On l’observe surtout à l’arrière des cuisses et sur les fesses. La cellulite touche quasiment toutes les femmes et concerne très peu les hommes. Le moment de son apparition varie beaucoup d’une personne à l’autre, et dépend de nombreux facteurs aggravants. Ses causes sont multifactorielles et ne sont pas encore clairement établies. Il se pourrait que des réactions d’inflammation y participent. On a aussi observé que les hormones sexuelles féminines, l’hérédité, l’exercice physique et l’alimentation influencent son apparition.

La cellulite est généralement due à un ensemble de ces trois facteurs : rétention d’eau, fibrose et adipose des tissus. Mais la plupart du temps un de ces trois facteurs prédomine et permet de distinguer trois types de cellulites : la cellulite avec rétention d’eau, la cellulite adipeuse, la cellulite fibreuse.

 

La cellulite avec rétention d’eau est visible dans toutes les positions. Elle est souple au toucher. Elle est souvent due à une mauvaise circulation sanguine ainsi qu’à une déficience du système lymphatique. C’est la cellulite des minces. La cellulite adipeuse est visible uniquement quand l’on pince la peau, sinon la peau reste lisse. La cellulite adipeuse est molle au toucher. Elle est située sur les hanches, communément appelée culotte de cheval. La cellulite fibreuse est visible en position debout et couché et peut avoir une couleur violacée. Cette cellulite est douloureuse et dure au toucher car les fibres de collagène qui entourent les cellules adipeuses ont durci. D’origine ancienne, elle est difficile à perdre.

 

S’il n’existe aucun moyen de se débarrasser complètement de la cellulite, à moins qu’elle ne soit très légère, il est néanmoins possible, pour certaines personnes, d’améliorer l’apparence de leur cellulite par divers moyens. Cependant, l’effet des traitements est temporaire et ceux-ci doivent être répétés pour en tirer profit à long terme.

 

La mésothérapie sans aiguille fait partie des principaux traitements contre la cellulite. Cette technique est particulièrement recommandée en cas de troubles circulatoires et permet de réduire visiblement l'effet peau d'orange.

Traitement combiné de la cellulite par cryolipolyse et radiofréquence

Se débarrasser de la cellulite n'est possible que par des actions ciblées et combinées qui offrent des résultats probants sur le long terme. INB Center vous propose de conjuguer l'efficacité de la cryolipolyse à celle de la radiofréquence afin d'éradiquer la cellulite. Ces deux traitements, non invasifs et indolores, vous donneront des résultats intéressants et durables.

La cryolipolyse

Cette technique révolutionnaire offre d'excellents résultats en appliquant conjointement sur les tissus adipeux un froid intense et une aspiration sous vide. Ces deux paramètres cristallisent les adipocytes (cellules graisseuses) entraînant ainsi leur mort cellulaire par apoptose.

 

Au cours des semaines et des mois suivants, ces déchets résiduels sont éliminés lentement par l'organisme. La silhouette se redessine, la peau est retonifiée.

La radiofréquence

C'est un soin esthétique adapté au traitement localisé de la cellulite. Le principe repose sur la diffusion en sous cutanée de basses fréquences sur des zones ciblées. Le métabolisme cellulaire est ainsi dynamisé sous l'action combinée d'une chaleur douce et d'échanges ioniques : les processus éliminatoires sont relancés, les tissus resserrés et la production de collagène relancée.

 

Grâce à la radiofréquence, le corps élimine et se raffermit.