Correction des déséquilibres

CORRECTION DES DESEQUILIBRES

Les symptômes, la maladie ou le mal-être sont souvent des manifestations d’un déséquilibre ou d’un blocage situés sur un niveau plus subtil, moins dense, que le corps physique. Pour y remédier, il faut trouver, libérer et équilibrer, dans son niveau correspondant, les causes ou blocages ayant généré ces manifestations. La science a mis en évidence que l'homme n'est pas seulement matière mais qu'il est essentiellement énergie.

 

L’être humain vu dans sa globalité est parcouru par l’énergie vitale, appelée aussi énergie universelle. Lorsque cette énergie est équilibrée, elle circule librement dans les méridiens énergétiques, si elle ne rencontre aucun obstacle la personne est en bonne santé. Mais tout blocage énergétique entraîne des symptômes, des désordres dans notre état de santé. Les méridiens énergétiques qui desservent des organes, des muscles sont liés à des émotions et ce blocage implique leur mauvais fonctionnement. En outre, ces mêmes méridiens sont liés les uns aux autres dans une roue énergétique et travaillent aussi en couple : le méridien de la vessie avec celui du rein, celui de la rate avec l’estomac par exemple. Ainsi, le dysfonctionnement d’un méridien peut entraîner une chaîne de dysfonctionnements sur d’autres méridiens et par la suite d’autres déséquilibres du fonctionnement des organes, muscles, émotions…

Dans le domaine de la médecine énergétique, toute maladie ou problème de santé peut être défini comme une distorsion au niveau des ondes du champ énergétique du corps. Un corps sain a une forme d'onde régulière. Cette onde est perturbée dans les cas de maladie ou de situations de stress. Le modèle de l’onde varie en réaction à la maladie ou au stress. La guérison peut être obtenue en corrigeant ces désordres énergétiques et en permettant au corps de s'auto-guérir naturellement. Le traitement a une action à la fois sur l’énergie (niveau – blocage), le physique (organe – maladie) et le psychisme (stress – choc émotionnel). La médecine énergétique est non-invasive et elle peut travailler main dans la main avec la médecine moderne pour ramener les champs énergétiques du corps (du plus subtil au plus physique) dans son modèle optimal de fonctionnement.

 

La biorésonance, issue de la médecine quantique, utilise des appareils de biofeedback capables de lire les déséquilibres énergétiques mais pouvant aussi considérablement aider à les corriger. Ce type d’appareils travaille avec plus de 220 canaux distincts de façon simultanée, en communication bi-directionnelle avec le corps. Il mesure tout ce qui peut affecter la santé et le bien-être du patient et indique l'état du corps énergétique ou l’état bio-énergétique du «terrain» lequel est déterminant dans le niveau de santé d’un individu afin de le revitaliser.

 

Il fournit ainsi une image détaillée des paramètres bio-énergétiques suivants :

 

  • les déficiences nutritionnelles - vitamines, minéraux, acides aminés, acides gras, enzymes, hormones,
  • les déséquilibres du système immunitaire et endocrinien,
  • les irrégularités du système gastro-intestinal,
  • l'état mental et émotionnel - niveaux conscient et inconscient,
  • les anomalies et dégénérations osseuses, musculaires et nerveuses,
  • les pathogènes - bactéries, champignons, virus et parasites,
  • les allergies et niveau de toxicité - métaux lourds, mercure et produits chimiques,
  • la chimie du sang et niveau du pH (acide/alcalin),
  • les ondes cérébrales, chromosomes, gènes et neurotransmetteurs,
  • l'état des glandes, organes, ligaments, tissus conjonctifs, os, vertèbres et nerfs,
  • les blocages des méridiens et chakras,
  • le profil des risques potentiels etc.

 

A partir de ce diagnostic, un choix parmi plus de 200 thérapies peut être appliqué afin d’activer le processus d’auto-guérison : homéopathie et iridologie, électro-acupuncture et réflexologie, réduction du stress et relaxation, réduction des tensions musculaires, électro-chiropractie, etc.

 

Le stress est une réaction du corps et de l’esprit à un stimulus, ou facteur de stress. Il peut avoir de bons ou de mauvais effets.

L’anxiété, c’est plus que du stress occasionnel ou quotidien. En fait, c’est l’une des émotions les plus désagréables qu’une personne peut éprouver. La forme la plus courante d’anxiété est l’anxiété généralisée qui mène souvent à un trouble anxieux.

 

La dépression. Presque tout le monde se sent triste ou « déprimé » à l’occasion, mais la dépression clinique est plus profonde et dure plus longtemps. Quand la tristesse s’accompagne d’une incapacité à faire face à la vie de tous les jours, elle peut indiquer un état dépressif.

Parmi les bienfaits liés à la diminution du stress : meilleure estime de soi, meilleures habitudes de sommeil, plus d’énergie, tension artérielle mieux maîtrisée, fréquence cardiaque régulière, appétit normal, meilleure concentration, meilleure humeur.